Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2016

Rassurons-nous...

event_130034292.jpegRassurons-nous, des milliers de Français dits musulmans s’appliquent, en dignes représentants de la modernité d’inspiration principalement nord-américaine et anglo-saxonne, à consommer régulièrement du McDonald’s et du Coca-Cola. Comme leurs compatriotes d’autres confessions, ils iront au cinéma voir le dernier film de super héros sorti tout droit de l’univers des comics étasuniens ayant des pouvoirs très généralement paranormaux et agissant bien sûr « seul contre tous ». Film dont les réalisateurs, en bons propagandistes de l’ordre établi, cherchent à s’assurer de neutraliser toute conscience collective en cultivant le mythe totalement illusoire de l’unique et vraie révolte, qui, en l’occurrence, dépendrait d’un homme isolé et aux capacités hors normes.
Gare à ce Français musulman – plus largement, à tout Musulman évoluant en Occident – qui se pose « trop de questions » dès qu’il s’en pose quelques unes, qui ne désire décidément pas entrer dans le rang des petits sujets de l’Empire, autocentrés et consommateurs. Ce monsieur sera, pour un rien, suspecté d’être un islamiste par l’oligarchie atlantiste actuelle. Car, pour elle, il n’y a pas de juste milieu concernant le « destin social » individuel : il s’agit d’être soit un soumis soit un ennemi… à/de cette modernité, avec toute l’anthropologie néolibérale et les mécanismes économiques associés.
Je finirais en rappelant, sans ironie, qu’une authentique banque islamique, elle au moins, interdit l’usure.
Anthony Michel, Cahiers d'un anarchiste conservateur

Les commentaires sont fermés.