Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2013

Mort de Stéphane Hessel

Mort de Stéphane Hessel... Voilà une mort qui, au lieu de faire pleurer, fait originalement transpirer sous les bras. Anthony

26/02/2013

Django déchaîné, un film nietzschéen ?

20/02/2013

Viande de cheval : Perico Légasse se fâche

18/02/2013

L'agriculture spirituelle

ptah2.jpgQue penser de l'expression "agriculture spirituelle" ? Il n'y a point d'élévation spirituelle sans agriculture spirituelle. Comme si celle-ci était un point de départ.
Ager cultura, ou la culture de son jardin... De son jardin spirituel ? Ca rappelle Candide.
Maintenant,
en allant dans un sens plus alchimique, il y a, c'est vrai, l'idée d'acquérir de la sagesse à travers le respect de la nature. Mieux encore, ce qu'elle peut nous apporter sur le plan spirituel tout en la respectant.
Enfin, en allant dans un sens encore plus alchimique, c'est penser que tout est esprit, même les arbres et les lacs. Ce qui nous conduirait à vivre dans le respect de la nature.
La couleur verte des feuilles et de l'herbe est alchimiquement manifestation de l'esprit de la nature (qui constitue, avec ceux des êtres vivants, l'Esprit du Monde).
Que dire aussi de ce que représente la couleur verte pour les dieux égyptiens ? Anthony

14/02/2013

Robespierre visionnaire

robespierre300.gif« La source de tous nos maux, c’est l’indépendance absolue où les représentants se sont mis eux-mêmes à l’égard de la nation sans l’avoir consultée.

Ils ont reconnu la souveraineté de la nation, et ils l’ont anéantie.

Ils n’étaient de leur aveu même que les mandataires du peuple, et ils se sont faits souverains, c’est-à-dire despotes, car le despotisme n’est autre chose que l’usurpation du pouvoir souverain.

Quels que soient les noms des fonctionnaires publics et les formes extérieures du gouvernement, dans tout État où le souverain ne conserve aucun moyen de réprimer l’abus que ses délégués font de sa puissance et d’arrêter leurs attentats contre la constitution de l’État, la nation est esclave, puisqu’elle est abandonnée absolument à la merci de ceux qui exercent l’autorité.

Et comme il est dans la nature des choses que les hommes préfèrent leur intérêt personnel à l’intérêt public lorsqu’ils peuvent le faire impunément, il s’ensuit que le peuple est opprimé toutes les fois que ses mandataires sont absolument indépendants de lui.

Si la nation n’a point encore recueilli les fruits de la révolution, si des intrigants ont remplacé d’autres intrigants, si une tyrannie légale semble avoir succédé à l’ancien despotisme, n’en cherchez point ailleurs la cause que dans le privilège que se sont arrogés les mandataires du peuple de se jouer impunément des droits de ceux qu’ils ont caressés bassement pendant les élections. » Maximilien Robespierre - 29 Juillet 1792

12/02/2013

Le désir d'être inutile, Hugo Pratt (extrait)

"A cette école primaire, quand j’avais sept ans, il m’est arrivé un incident étrange. A la suite d’une insolation, j’ai perdu la mémoire. Je suis resté pendant six mois en état de choc, ne me souvenant plus que d’une grande lumière, puis je suis brusquement redevenu normal. Pendant toute cette période, on m’avait mis dans une section spéciale de mon école, réservée aux élèves déficients mentaux. Nous étions huit, et devions porter un uniforme noir, alors que les élèves normaux étaient habillés en blanc. Quand je me suis comme réveillé, on m’a redonné l’uniforme blanc, et les élèves considérés comme débiles m’ont demandé : « Mais qu’est-ce que tu fais là, habillé en blanc comme tous ces cons? » J’ai finalement préféré rester avec ces sept élèves, j’avais plus d’amitié pour eux que pour les autres. Je me demande si certains ne faisaient pas semblant d’être déficients mentaux, car on était moins exigeants pour les élèves de cette section.
Ce qui m’intrigue aussi, c’est que ces sept élèves s’en sont bien tirés plus tard. L’un d’eux vend des souvenirs aux touristes, place Saint-Marc, à Venise. A chaque fois qu'il me voit, il s’exclame : « Hugo, tu te rappelles quand nous étions dans notre école de débiles ? » Quand je me promène avec, par exemple, un éditeur, c’est une phrase qui fait sensation. " Le désir d'être inutile, Hugo Pratt

10/02/2013

Dans une civilisation aussi matérialiste... (Jack London)

69383719.jpg

Dans une civilisation aussi matérialiste, fondée non pas sur l'individu, mais sur la propriété, il est inévitable que cette dernière soit mieux défendue que la personne humaine, et que les crimes contre la propriété soient stigmatisés de façon plus exemplaire que ceux commis contre l'homme. Jack London

(A gauche, Jack London dans La jeunesse de Corto Maltese)

Rain and tears, Aphrodite's Child

Quel grand groupe qu'était Aphrodite's Child. S'ensuiveront des carrières remarquables de Vangelis et Demis dont je suis fan.
Un clip d'une certaine époque, avec ces hippies romantiques.


Aphrodite's Child - Rain And Tears par kalmar

08/02/2013

L'amour est-il oublié de la philosophie ?


L'amour est-il oublié de la philosophie ? par venzal

03/02/2013

Nouvel entretien avec Jean-Claude Michéa