Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2011

Quand Maestro

image%20piano.jpgQuand Maestro éclaire les lumières.
Quand l’écrivain tend à reposer sa plume
Comme le cratère d’un volcan en sommeil.
Quand ce sont les phares qui s’allument
Et l’écrivain, quant à lui, rumine
Le long de cette rue grisée par la fumée
Des derniers fumeurs de cigare
Assoiffés par une noblesse des temps passés
Sur laquelle Maestro adore y calquer ses envies.
Quand l’écrivain devient muet
Au détriment des notes d’une inhibition
Orchestrant une pentomine étouffante.
Quand ce sont les feux qui rampent
Devant une reconnaissance sans doute mal placée
Mais dévouée à l’autodestruction,
Maestro parfume ses yeux d’illusion
Derrière son instrument percutant
Et l’écrivain range ses cahiers.
Un grenier dans le comble de sa non visite,
De son rejet durement expérimenté
Se voit remettre un pavé silencieux
Digne du bois qui garnit le parquet
Subissant seulement quelques craquements.
Et si un jour, Maestro ne faisait plus qu’un
Avec cet écrivain qui tourne en rond ?
Aux oublis le manque de motivation,
D’amour et d’indépendante résurrection.

Anthony - Angora - 2005

Les commentaires sont fermés.