Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2011

Un... thé et ça repart

tea2.jpgJe donne une haute importance aux plaisirs des sens... A travers eux, il y a la liberté réelle, même dans le cas des libertés fondamentales bafouées... Alors je m'extasie - surtout intérieurement et sans aucun rapport à une drogue du même nom - pour des choses simples... Voilà une semaine que je n'avais pas bu un thé. Une semaine, ce n'est pas long et le thé que je bois n'a rien de fameux. Pourtant, j'ai relevé cet après-midi un plaisir particulier à boire à nouveau cette eau chaude parfumée. Le soleil, qui, cette année, est généreux, accompagnait cet instant savoureux. Je n'ai pas eu besoin de plus d'une semaine ni d'autre chose que d'un thé pour relever la mesure d'un de mes petits plaisirs... Si la liberté impose la vie, la liberté réelle impose le bonheur. Et même si la vie est dure, le bonheur peut se façonner, s'authentifier. Anthony

Les commentaires sont fermés.