Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2014

L'Anarque, l'Homme-anarchie : après le « connais-toi toi-même » de Socrate

couv-products-114990.pngQue l’Anarque juge signifie qu’il approuve ou désapprouve intérieurement et en fonction de son éthique. Intérieurement non pas parce qu’il garde forcément les choses pour lui – cela dépend quel domaine de pensée sa personnalité favorise (introversion ou extraversion, intériorisante ou extériorisante) – mais il ne perd pas à l’esprit que le respect de son éthique n’engage que lui. Où se situe alors sa volonté de transformation de société, inspirée de l’Anarchie ? L’Anarque est lui-même transformation. Et si chacun est transformation alors c’est la société elle-même qui se transforme. Ici positivement car pour une liberté étendue et partagée. Dans la société nouvelle qui en découlerait, la liberté d’association entre les individus serait réalité et représenterait la base d’une nouvelle organisation sociale. Cette liberté inclut celle de contracter et de rompre le contrat, selon les formalités propres au contrat lui-même et dont les auteurs seraient les associés volontaires. Et compte tenu du respect mutuel qui existerait naturellement entre deux anarques – même si cela concerne l’utopie –, les choses qualifiées communément d’inhumaines ne seraient plus de ce Monde.
Enfin, après le « connais-toi toi-même » de Socrate, l’anarque solidaire pourrait ajouter : « Change-toi toi-même afin d’accéder à la singularité de ton bonheur. Et, comme tu n’es qu’un homme parmi les autres, ce que tu souhaites pour toi, souhaite-le pour les autres. Autrement aucun bonheur, le tien comme celui des autres, n’est possible. » Mohandas Gandhi, de son côté, résumait très bien cette précédente pensée de l’Anarque en affirmant : « Sois le changement que tu veux pour le monde. »

L'Anarque - 321 pages, 12x18 cm - est disponible sur TheBookEdition
ou auprès de moi : 18 € format papier, 10 € format PDF. Contactez-moi sur Facebook
ou à anto.mi@wanadoo.fr. Le paiement peut se faire par chèque ou Paypal.

Les commentaires sont fermés.