Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2014

L'Anarque : la croyance en Dieu et l'acte vertueux (extrait)

couv-products-99349.png[...] l’Anarque peut penser : « Il vaut mieux ne pas croire en Dieu mais agir comme celui qui y croit plutôt que d’y croire et avoir l’attitude de celui qui n’y croit pas. » Mais cela suppose que si un homme
est croyant alors il est forcément moral. Le mathématicien Blaise Pascal reprend cette logique dans son pari1 lorsqu’il associe la croyance en Dieu à une vie forcément vertueuse. Pourtant, les contre-exemples existent. Et puis, dans la vision antique de la philosophie conçue comme une sagesse pratique2, c’est la Connaissance qui conduit à la Vertu et la Vertu au Contentement.

Toujours est-il que, dans l’imaginaire collectif – et malgré, ces derniers temps, la diabolisation du catholicisme et de l’islam à cause des prêtres pédophiles et des intégristes –, le croyant reste celui qui a des pensées bienveillantes et mène des actions qui vont dans leur sens.

A travers l’acte altruiste (ou vertueux), qu’il soit conséquence d’une morale religieuse ou non, l’homme doit avoir, selon l’Anarque, cette intuition toute individuelle d’avoir fait une bonne chose. Cela relève d’une conscience morale « supérieure » à tout conditionnement moral, religieux ou non. Ce qui ne veut pas dire « opposée » ; l’essentiel est d’avoir réellement le sentiment d’avoir bien fait ou accompli une belle œuvre, quelle que soit l’origine morale de la démarche. Le contentement du receveur contente le donneur, qu’ils soient croyants ou non en Dieu.

L'Anarque - 321 pages, 12x18 cm - est disponible auprès de moi
(contactez-moi sur Facebook ou à anto.mi@wanadoo.fr) ou bien sur TheBookEdition.

Auprès de moi, le paiement - de 17 € frais de port inclus - peut se faire par chèque ou Paypal.

Les commentaires sont fermés.