Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2012

Ni dieu ni maître, que penser de ce slogan ?

jolly-roger_drapeau_pirate.gif« Ni dieu ni maître » est un slogan que j'apprécie plutôt. Notamment parce qu'on peut mettre, derrière lui, n'importe quel dieu comme celui, par exemple, de la finance.
Ce slogan ne représente pas particulièrement la modernité actuelle. A cause entre autres de l'existence du fanatisme religieux – concernant notamment l'Islam –, de la prépondérance d'une idéologie politique assimilée à un pouvoir religieux et liée à un pays en particulier – le sionisme et Israël –, le totalitarisme libéral euromondialiste (dogme de l'euro, de la nécessité de toujours plus de gouvernance à l'échelle mondiale).
En outre, dans l'anarchie – puisque le slogan en question est historiquement anarchiste –, on peut y retrouver, au nom de la liberté, la lutte contre ces précédentes idéologies.
En effet, l'anticapitalisme libertaire authentique devrait permettre à l'anarchisme de lutter clairement contre toutes les organisations mondialistes telles que FMI, UE...
Sauf qu'en général lesdits anarchistes ne savent pas hiérarchiser leurs différentes luttes selon leur importance. Notamment à travers ce que certains appellent l'antifascisme, qu'ils revendiquent, ils se défont de toute éthique anarchique intéressante au profit de luttes sociétales ridicules . Exemple : l'homophobie serait-il un mal aussi grave que le capitalisme financier mondialisé ? La lutte sociale ne rétablit-elle pas très souvent les injustices sociétales ?
A défaut d'être anarchiste, tout être est, en partie, anarchique. Comportement philosophé ou bien simple tempérament lui donnant le moyen de se révolter, résister, désobéir,
Heureusement que l'anarchie n'est pas le monopole des anarchistes !
Plus largement, « Ni dieu ni maître » - qu'on soit anarchiste ou non – est l'un des slogans qui peuvent toujours symboliser le désir universel de liberté, quelles que soient les époques et les rapports de force... Anthony Michel

 Site de vente de mes livres 
 Mon profil Facebook 

Commentaires

Vu nos élus "républicains" actuels, je dirai plutôt "Ni Dieu, ni traître" :)

Écrit par : Mathieu Shix Log | 22/07/2012

Bien trouvé, aaah la sociale-traîtrise des gens de la pseudo-gauche associés implicitement à la droite d'affaires !

Écrit par : Anthony | 24/07/2012

Les commentaires sont fermés.