Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2011

Mes séances prennent forme !

273598_1316031401_3598455_n.jpgChers lecteurs, j’ai terminé de relire Mes séances de misogym au sommet de la cordillère misandre. Dans une dizaine de jours, je ferai en sorte que le premier exemplaire existe. Ci-contre, un léger aperçu de ce à quoi va ressembler la couverture de cet ouvrage. Je vous en dirai davantage sous peu. De plus, je vous signalerai de sa réelle mise en vente.

J’ai ces derniers jours écrit ma définition de l’anarque, en m’inspirant à la fois des textes de Ernst Jünger, de l’univers de Corto Maltese – que je trouve naturellement lié à cette notion – mais aussi, naturellement, de mes références antérieures comme André Malraux et surtout Albert Camus. Nous verrons si cela donne un autre petit livre. Mais il viendra, si c’est le cas, après la sortie de Résigné et Révolté.
Tiens, j’hésite encore entre un « et » et un « ou » dans le titre de ce dernier essai. Un petit extrait de Mes séances :

« Il faut se donner les moyens d’accéder aux modes d’expression personnelle afin de connaître le parfum de la vraie liberté. Celle du bien-être acquis par la création plus que jamais autobiographique. Et puis, comme nous sommes tous névrosés, l’art est thérapeutique et développe nos facultés de réfléchir autrement ou de simplement poursuivre une réflexion pour éventuellement tenter de solutionner un problème. J’imagine cette société composée d’une multiplication d’individualités artistiques, d’auteurs ayant choisi le chemin de la découverte du moi profond pour ensuite savoir paisiblement et honnêtement aller à la rencontre de l’autre. »

Anthony Michel

Les commentaires sont fermés.